« La Nuit de L’Homme « d’Yves Saint Laurent : un parfum aux multiples visages !

La maison Yves Saint Laurent a commercialisé le flacon « La Nuit de L’Homme » en 2009. Depuis, les utilisateurs croyaient à une formule intemporelle pour le parfum. En 2019, le producteur a brisé cet équilibre en surprenant son public par une nouvelle composition de la flagrance. Sur le marché, l’appellation de « parfum aux multiples visages » lui est attribuée.

Multiples visages par sa conception

Toute la collection « La Nuit de l’Homme » d’Yves Saint Laurent s’illustre par une senteur acerbe. Comme avantage, l’eau de parfum du même nom émane une sensualité aggravée. Comparé à ses homologues, le flacon a fait le kilomètre de plus dans la course. Sa philosophie ne consiste pas à transiger l’homme.

Le parfum « La Nuit de l’Homme » est voué à doubler les atouts séducteurs du porteur. En effet, l’odeur de la composition réchauffe le cœur des femmes qui avancent vers lui. Durant les nuits froides ou chaudes, l’émanation peut renverser rapidement l’ambiance.

Plusieurs facettes par sa composition

La composition de « La Nuit de l’Homme » peut être classée en trois catégories, les notes de tête, de cœur et de fond. La première contient de l’essence de pamplemousse et de cardamome. Ces ingrédients ont été sélectionnés particulièrement pour que le porteur expose aisément son audace et son élégance. Le pamplemousse garantit la fraîcheur du produit si la cardamome diffuse une chaleur épicée.

La deuxième est une association de santal, de patchouli, de vétiver et de cuir. Les extraits de santal et de patchouli sont à l’origine du plaisir enflammé du parfum. La dernière est formée par de la sauge sclarée et de lavande. Ces ingrédients renforcent notamment le côté frais au fond du parfum.

Descriptions variées par son association de contraires

Les multiples visages de « La Nuit de l’Homme » d’Yves Saint Laurent se traduisent par la rencontre de contraires dans ses actions. Tel est le cas pour le vétiver et le cuir qui permettent de jouer sur une atmosphère chaude et froide. Le cuir possède aussi un effet de souffle allumé et animal. Ce qui peut entrer en compétition avec la fraîcheur des assaisonnements comme le pamplemousse, la lavande et la sauge sclarée.

La maison de fabrication n’a pas manqué l’occasion d’intégrer l’héritage olfactif du créateur. Par ailleurs, le flacon répond aux besoins des hommes modernes en quête de produit électrisant et brûlant. Toutes ses propriétés n’ont pas étouffés les caractères raffiné, naturel et boisé de l’arôme.

Le parfum pour un homme est un signe d’élégance !
L’alchimie entre un parfum et la peau dépend de son acidité